Meklit Hadero

Née en Éthiopie au début des années 1980, Meklit Hadero grandit aux États-Unis, d’abord dans l’Iowa, puis à New York, et enfin en Floride. Un parcours dans une ambiance hétéroclite et forcément riche sur le plan artistique. Ses influences sont innombrables : jazz, soul, hip hop et rock mais aussi les musiques traditionnelles à la fois des États-Unis et de son Éthiopie natale.

Parvenue à l’âge adulte, elle étudie les sciences politiques à l’université de Yale puis s’installe à San Francisco dont elle découvre rapidement la richesse artistique exceptionnelle. Elle se plonge corps et âme dans ce bouillon d’influences, un mélange qui a toujours dominé sa vie et qu’elle apprécie plus que tout. En 2007, elle enregistre Eight Songs, un premier disque qui n’est qu’une introduction de ses talents et qui lui permet de se lancer dans une carrière professionnelle musicale.

En 2009, elle bénéficie d’une résidence à l’université de New York, au musée De Young (San Francisco) et à la Red Poppy Art House (San Francisco). Elle compose également pour la Fondation San Francisco et pour des productions théâtrales. Par ailleurs, elle crée le collectif Arba Minch, regroupant des artistes éthiopiens, vivant hors de leur pays et souhaitant approfondir les liens avec leur pays d’origine et avec les autres représentants de la diaspora.

En 2010, Meklit Hadero sort son deuxième album, intitulé On a Day Like This et qui lui permet d’accéder à un plus large public. Au moment de la sortie de cet opus, la presse est dithyrambique, à l’image du San Francisco Chronicle la qualifiant de « géante artistique en herbe ». Ses morceaux sont le reflet de ses influences de jazz new-yorkais avec le folk ouest-américain, saupoudrées de sons et de rythmes d’Afrique de l’est. Le tout est lié par sa voix captivante et son énergie profonde.

Désolé, aucun résultat trouvé pour 'Meklit Hadero'

SVP, essayez d'ajuster votre recherche ou recherchez les événements par les catégories ci-dessous.

Recherche par catégorie